Les grossesses multiples

Le risque de grossesses multiples est, selon le nombre d’embryons transférés, plus élevé après une FIVFIV, FIVETE ou Fécondation in vitro: Fécondation à l’extérieur du corps, pour laquelle on induit à l’aide de gonadotrophines le développement de plusieurs follicules ovariens. Les ovocytes (ovules) arrivant ainsi à maturité sont prélevés de l’ovaire, puis mélangés 4 à 6 heures plus tard au sperme du partenaire. Pour permettre la division cellulaire, les ovocytes fécondés sont conservés 2 à 6 jours dans un milieu protégé. Les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus de la patiente pour la nidation. qu’après procréation naturelle. Environ une femme sur cinq qui est enceinte après FIVFIV, FIVETE ou Fécondation in vitro: Fécondation à l’extérieur du corps, pour laquelle on induit à l’aide de gonadotrophines le développement de plusieurs follicules ovariens. Les ovocytes (ovules) arrivant ainsi à maturité sont prélevés de l’ovaire, puis mélangés 4 à 6 heures plus tard au sperme du partenaire. Pour permettre la division cellulaire, les ovocytes fécondés sont conservés 2 à 6 jours dans un milieu protégé. Les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus de la patiente pour la nidation. attend des jumeaux. Les grossesses triples sont exceptionnelles car le transfert de trois embryons ne se pratique que très rarement.

Les grossesses multiples sont significativement associées à un taux de prématurité plus élevé et à la naissance d’enfants de faible poids (moins de 1’500 gr). Une étude anglaise (UK Triplet study, 1990) a montré 0.7% d’enfants de moins de 1’500 gr chez les grossesses uniques, 9% chez les jumeaux, 28.4% chez les triplés et 52.3% chez les quadruplés.

Les complications chez l’enfant né sont aussi plus importantes en nombre et en sévérité chez des enfants issus de grossesses gémellaires et à fortiori triples ou plus. En Australie de l’ouest, la prévalence de la paralysie cérébrale entre 1980 et 1989 était de 1/1000 chez les enfants uniques, de 9/1000 pour les jumeaux et de 25/1000 pour les triplés.

Les coûts inhérents aux grossesses multiples sont de même extrêmement élevés. La fécondationFusion d’un ovule et d’un spermatozoïde; la fécondation naturelle a lieu dans les trompes. in vitroExpression latine signifiant “dans un verre” par exemple dans une éprouvette, par opposition aux processus se déroulant à l’intérieur du corps. permet de gérer beaucoup plus aisément ce problème par la limitation du nombre d’embryons transférés à 2, voire à 1. En effet, un transfert électif de 3 embryons n’a actuellement plus sa place dans les traitements de FIVFIV, FIVETE ou Fécondation in vitro: Fécondation à l’extérieur du corps, pour laquelle on induit à l’aide de gonadotrophines le développement de plusieurs follicules ovariens. Les ovocytes (ovules) arrivant ainsi à maturité sont prélevés de l’ovaire, puis mélangés 4 à 6 heures plus tard au sperme du partenaire. Pour permettre la division cellulaire, les ovocytes fécondés sont conservés 2 à 6 jours dans un milieu protégé. Les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus de la patiente pour la nidation. modernes. Les taux de grossesse obtenus après transfert d’embryons congelés-décongelés sont voisins dans certains centres de ceux recensés après transfert d’embryons frais.

CPMA, Rue de la Vigie 5, 1003 Lausanne, tél: 021 321 15 80