Le transfert d’embryons

Après la fécondationFusion d’un ovule et d’un spermatozoïde; la fécondation naturelle a lieu dans les trompes., les zygotes sont mis en culture pour qu'ils évoluent en embryons.

Selon les indications médicales, le transfert des embryons dans la cavité utérine est réalisé entre 2 et 6 jours après le prélèvement des ovocytes. Ce geste médical indolore s’effectue par voie vaginale au moyen d’un fin cathéterPetit tube que l’on introduit dans les organes.. Selon la décision du médecin, il peut également être réalisé sous contrôle échographique.

De la progestéroneHormone sexuelle féminine sécrétée par le corps jaune après l’ovulation. Elle a pour tâche de préparer l’utérus à une grossesse. Dans le cas d’une grossesse naturelle, le placenta se charge de la production de progestérone., administrée par voie vaginale, est prescrite suite à la récolte des ovocytes. Les transferts d’embryonTerme désignant les stades précoces de développement de la conception jusqu’à la huitième semaine de grossesse. Dès la première division cellulaire, le stade bicellulaire, on parle d’embryon.(s) qui sont issus de zygoteUne cellule diploïde (contenant les chromosomes masculins et féminins) résultant de la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde. En se divisant, cette cellule formera un embryon. (s) ou d'embryonTerme désignant les stades précoces de développement de la conception jusqu’à la huitième semaine de grossesse. Dès la première division cellulaire, le stade bicellulaire, on parle d’embryon.(s) cryoconservé(s), sont réalisés au cours de cycles naturels ou artificiels. 

Un ou deux embryons sont habituellement transférés.

Suite au transfert d'embryonTerme désignant les stades précoces de développement de la conception jusqu’à la huitième semaine de grossesse. Dès la première division cellulaire, le stade bicellulaire, on parle d’embryon.(s), un rendez-vous sera fixé après une à deux semaines pour la prise de sang, afin de déterminer si une grossesse a débuté.

Si le test sanguin est négatif, les menstruations arriveront et une période d'attente d'un cycle au moins sera nécessaire avant d'entreprendre un cycle de décongélation, le cas échéant. Si l'hormone de grossesse (HCGHormone chorionique gonadotrope humaine. Hormone produite par le placenta pendant la grossesse. Elle provoque la sécrétion d’oestrogènes et de progestérone par le corps jaune pour soutenir la croissance de la muqueuse utérine. En outre, elle évite la menstruation dans les premiers jours de la grossesse.) est détectée, cela signe le début de la grossesse. Une nouvelle prise de sang sera faite une semaine plus tard pour suivre le taux de cette hormone. Si tout va bien, une échographie vaginale sera programmée encore deux semaines plus tard pour la visualisation de l'emplacement du sac embryonnaire. Si le déroulement est favorable, le médecin gynécologue habituel sera mis au courant pour suivre la grossesse.

Vous trouverez les taux de succès des traitements de FIVFIV, FIVETE ou Fécondation in vitro: Fécondation à l’extérieur du corps, pour laquelle on induit à l’aide de gonadotrophines le développement de plusieurs follicules ovariens. Les ovocytes (ovules) arrivant ainsi à maturité sont prélevés de l’ovaire, puis mélangés 4 à 6 heures plus tard au sperme du partenaire. Pour permettre la division cellulaire, les ovocytes fécondés sont conservés 2 à 6 jours dans un milieu protégé. Les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus de la patiente pour la nidation./ICSIDe l’anglais “Intra-Cytoplasmic Sperm Injection”. Injection intracytoplasmique de spermatozoïde. Fécondation assistée par microscope, où l’on injecte un spermatozoïde unique directement dans l’ovocyte. L’ICSI est indiquée en cas de problème de la fertilité masculine, donc si l’on ne trouve que très peu de spermatozoïdes normaux dans le sperme ou que la capacité de fécondation des spermatozoïdes est extrêmement réduite. en cliquant ici: Taux de succès FIV/ICSI

Placez votre curseur sur les images pour voir les légendes

CPMA, Rue de la Vigie 5, 1003 Lausanne, tél: 021 321 15 80