Historique du CPMA

L’activité de l’équipe en place au CPMA (Centre de Procréation Médicalement Assistée) a débutée en 1986 au CHUV (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois) grâce à l'initiative du Dr Marc Germond (gynécologue spécialisé en PMAProcréation Médicalement Assistée.) et Dr A. Senn (biologiste). Dès 1999 leur équipe a poursuivi le travail sur deux sites (au CHUV et au CPMA), puis dès septembre 2005 dans le cadre du CPMA uniquement.

Depuis le 1er décembre 2014, la Direction Médicale du CPMA est assurée par Dr Daniel Wirthner.

Les traitements effectués par les spécialistes du CPMA ont permis à plusieurs milliers de couples de vivre l’expérience de la grossesse et de la naissance.

Jusqu'en 2016, plus de 6'500 bébés ont ainsi vu le jour suite aux traitements de l'infertilitéImpossibilité de se reproduire. L’infertilité n’a pas le caractère définitif de la stérilité. féminine, masculine ou de couple. Ces traitements comprennent la stimulation ovarienneTraitement médical ayant pour but de stimuler, dans les ovaires, la croissance et le développement folliculaire. Ce traitement permet généralement d'amener à maturité plusieurs ovocytes. avec des rapports sexuels dirigés, l'inséminationProcédé destiné à faciliter la rencontre du spermatozoïde et de l’ovule. A l’aide d’un cathéter, du sperme préparé à cet effet est amené à l’entrée du col de l’utérus ou directement dans l’utérus.L’insémination peut se faire avec le sperme du partenaire ou du sperme de donneur. avec spermeSpermatozoïdes et sécrétions éjaculés au moment de l’orgasme masculin. du conjoint (IAC) ou d'un donneur (IAD), la fécondationFusion d’un ovule et d’un spermatozoïde; la fécondation naturelle a lieu dans les trompes. in vitroExpression latine signifiant “dans un verre” par exemple dans une éprouvette, par opposition aux processus se déroulant à l’intérieur du corps. (FIV) classique, et la FIV avec injection intracytoplasmique de spermatozoïdeCellule reproductive produite par les organes génitaux masculins. (ICSIDe l’anglais “Intra-Cytoplasmic Sperm Injection”. Injection intracytoplasmique de spermatozoïde. Fécondation assistée par microscope, où l’on injecte un spermatozoïde unique directement dans l’ovocyte. L’ICSI est indiquée en cas de problème de la fertilité masculine, donc si l’on ne trouve que très peu de spermatozoïdes normaux dans le sperme ou que la capacité de fécondation des spermatozoïdes est extrêmement réduite.). 

CPMA, Rue de la Vigie 5, 1003 Lausanne, tél: 021 321 15 80